Xavier BoyadjianXavier Boyadjian, 48 ans, administrateur depuis 2012

Paris Ouest – 2 agences – 5 collaborateurs

« Accompagner les projets de vie »

Après 13 ans pour une franchise immobilière, j’ai choisi en 2005 de rejoindre L’Adresse parce que je suis « un vrai bébé de réseaux ». Commercial né, je voulais être mon propre patron et la politique de franchise, avec tous ses éléments imposés, ne me convenait plus.

Je voulais plus d’accompagnement et moins d’arbitraire, plus de communication et moins de verticalité, plus d’esprit coopératif en somme.

Administrateur depuis 7 ans, je m’ocuppe particulièrement du sujet des partenariats et des fournisseurs. J’ai à ce titre participé à la mise en place de notre centrale d’achat où sont référencés 150 partenaires. L’idée force : mutualiser les connaissances et les prestataires, toujours au profit de nos sociétaires.

Par ricochet, évidemment cela bénéficie aux clients qui accèdent aussi à plus de services innovants et efficients.

Ce qui nous distingue ? Notre esprit coopératif, notre capacité d’accompagnement, nos partages de bonnes pratiques, nos démarches participatives. Au lieu de se concurrencer on s’inspire les uns les autres et les résultats sont là.

Les clients d’ailleurs le comprennent vite : ce qui nous intéresse ce n’est pas un chiffre d’affaires qui rentre, c’est d’accompagner, avec ces valeurs au cœur, un projet de vie.

Le service de conciergerie que nous proposons nous permet même d’aller au-delà de l’acte de vente d’un seul « one shot ». Nous avons été le 1er Réseau à y avoir pensé. Si nous avons pu le déployer rapidement, avant nos concurrents, c’est grâce à notre souplesse, notre réactivité et notre anticipation. Ainsi par exemple, le Conseil d’administration fonctionne un peu dans l’esprit novateur d’une start up. Visiblement le style et le fond plaisent car les décisions prises en AG ou AGE se font avec un taux d’adhésion entre 86 et 98%.

Notre ADN ? professionnalisme, efficacité et humanisme, autant de valeurs avec lesquelles je me sens aujourd’hui parfaitement en phase.

Si L’Adresse était un animal ? Le jaguar. Au-delà d’être un très bel animal, il est agile, puissant et réactif.