Tous les résidents (propriétaires ou locataires) doivent s’acquitter d’une taxe d’habitation. Même les logements qui ne sont pas occupés continuellement sont concernés par ce type d’imposition. L’Etat a toutefois prévu une exonération pour les personnes âgées, invalides, handicapées.

En ce qui concerne la base de calcul, la taxe d’habitation dépend de la valeur locative d’un logement. Elle est fixée en fonction du confort, de l’entretien et de la qualité des équipements de l’habitation. La valeur « cadastrale » d’une habitation est relativement la même, il existe cependant des exceptions. Une charge familiale importante peut réduire de 10 à 15 % son montant. L’accord de la municipalité est requis pour bénéficier de cet abattement.

La catégorie du logement et sa surface réelle sont les principaux points à vérifier avant d’envoyer la réclamation de la taxe d’habitation. Les abattements ainsi que la valeur cadastrale du logement sont également des éléments à prendre en compte dans l’avis d’imposition.

x0b97uldpw

Source  et image