• Banlieues. Jean-Louis Borloo a remis fin avril son rapport sur la politique de la ville. L’ancien ministre y recommande notamment de « relancer la rénovation urbaine [qui avait] métamorphosé une partie des quartiers » mais qu’il juge « à l’arrêt depuis quatre ans ». Pour Jacques Mézard, le ministre de la Cohésion des territoires, les 60 pages du rapport, intitulé « Vivre ensemble – vivre en grand la République » dressent un « constat abrupt » et appellent « des actions nouvelles ».
  • Centre-villes. Un projet de « Pacte national » pour la revitalisation d’environ 700 centre-villes et centres-bourgs a été présenté au Sénat, où il devrait être courant juin. Le texte liste une batterie de mesures fiscales, commerciales ou environnementales, pour ramener de la population et des commerces dans des centre-villes souvent désertés après 19h00 : réduction de la fiscalité en centre-ville, offre de locaux et de logements à un prix abordable, diminution des normes qui freinent l’installation dans les centres, modernisation du commerce de détail, déploiement du très haut débit, meilleure régulation de l’implantation des grandes surfaces en périphérie, politique de maintien des services publics… 222 villes de taille moyenne doivent déjà bénéficier du plan « Action coeur de ville » lancé par le gouvernement en décembre dernier, qui doit mobiliser plus de cinq milliards d’euros sur cinq ans.
  • Réclamations. Selon le dernier rapport d’activité de la DGCCRF, le secteur de l’immobilier-logement-BTP arrive en deuxième position des secteurs ayant fait l’objet du plus grand nombre de réclamations de la part des consommateurs en 2017 (environ 13 000), loin derrière le secteur des produits non-alimentaires (20 000) et devant la communication-téléphonie (10 000).
  • Mise en demeure. La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a annoncé avoir mis en demeure la société Direct Energie. A l’occasion de l’installation du compteur communicant Linky, la société a en effet demandé au gestionnaire du réseau de distribution, Enedis, de lui transmettre, sans consentement des personnes concernées, les données de plusieurs centaines de milliers de ses clients (consommation journalière d’électricité, consommation à la demi-heure…). La Cnil a donné trois mois à la société pour régulariser la situation.
  • Certifications. L’association Qualitel qui vient de publier ses chiffres et les grandes tendances : 2017 aura été une bonne année pour la certification. Dans le détail, 88 173 appartements ont été certifiés dont 41 916 Haute Qualité Energétique, 4761 maisons individuelles groupées dont 2436 HQE et 10 718 maisons individuelles dont 740 HE. Bien qu’une grande partie de ces certifications concerne les logements neufs (87.809), l’association enregistre une augmentation dans la rénovation avec 15.843 logements certifiés, soit 11% de plus qu’en 2016.
  • Eau sociale. Avec l’approbation du gouvernement, les sénateurs ont adopté à l’unanimité la prolongation pendant trois ans de l’expérimentation de la tarification sociale de l’eau. Créée par la loi Brottes du 15 avril 2013, elle arrivait à échéance le 15 avril dernier. Elle permet à une cinquantaine de collectivités regroupant deux millions de personnes de proposer des tarifs qui prennent en compte les revenus des foyers, ou d’attribuer une aide au paiement des factures.
  • Attractive cities. L’entreprise en conseil immobilier Colliers International a réalisé une étude sur les villes européennes les plus attractives pour les investisseirs immobiliers. Parmi les villes examinées, Paris se classe deuxième derrière Londres et devant Madrid. Lyon apparaît également dans le top 30 (29ème). L’Angleterre et l’Allemagne placent respectivement 6 et 5 villes dans le classement.

architecture-2175925_1280

Photo