Redonner vie à des immeubles vacants et permettre à des acteurs économiques ou sociaux aux moyens limités de bénéficier d’un local à portée de main ; voilà l’idée de Simon Laisney et de Paul Citron.

Le concept est né d’un constat : la difficulté de trouver des locations à bon prix alors que 4 millions de mètres carrés de bureaux vacants étaient inoccupés en 2012, dont 800 000 inoccupés depuis 5 ans. L’idée serait de mettre en contact les propriétaires avec des artistes et des architectes qui remettront les lieux en état. Ceci étant, les locaux seront proposés en location aux entreprises et aux associations de façon éphémère, avec des baux précaires. Les concepteurs ont mis en place la plateforme associative Plateau urbain où sont agrégés les locaux disponibles. Simon Laisney souhaiterait en faire un service public, mais cela dépendra du succès du projet.

Avec ce projet, les propriétaires pourront se défaire des contraintes liées à la possession d’un immeuble vide qui est très gourmand en charge. De leur côté, les locataires bénéficient d’un local à petit prix.

Source et photo