Avec la baisse du taux de crédit, l’immobilier reste un investissement porteur. Il est toutefois nécessaire de connaître les pièges de l’investissement locatif pour pouvoir les éviter. L’immobilier étant un placement à long terme, une erreur dans le choix du bien peut nuire au rendement locatif.

L’abattement des impôts grâce à l’application des dispositifs Pinel, SCPI, Malraux ou Crowdfunding peut influencer le choix d’un investisseur. Les avantages fiscaux ne suffisent cependant pas pour se décider à sélectionner un bien immobilier, neuf ou ancien. Un coup de cœur n’est pas non plus un critère essentiel pour acquérir un bien immobilier dans le cadre d’un investissement locatif, sauf si le propriétaire prévoit de s’y installer à long terme.

Avant d’investir dans un logement locatif, il faut prendre le temps de scruter les qualités du bâti : son emplacement, l’environnement, les valeurs locatives pratiquées dans le quartier, l’évolution des marchés…

pieges-investissement-locatif

Source et photo