Fenêtre fermée

Le marché de la fenêtre a subi un léger ralentissement en 2015, derniers chiffres communiqués par les professionnels, confirmant ainsi une tendance ininterrompue depuis 206. 10 millions de fenêtre ont ainsi été posées soit 17 % de moins qu’en 2006. Autre mauvaise nouvelle, la part des importations continue de grimper, pour atteindre environ 10 % du marché. Seule exception, les fenêtres alu, dont la part ne cesse de croitre et qui représentent désormais plus du quart (26 %) des ventes. Autre source d’espoir : les différents dispositifs d’incitation (CITE, éco-PTZ…) semblent avoir relancé le marché ces derniers mois.

Faibles émissions

Alors que près d’un million de compteurs Linky ont été déployés dans les foyers français, une nouvelle série de mesures réalisée par l’Agence nationale des fréquences confirme que le nouveau compteur électrique, dit « intelligent », n’émet pas de champ électromagnétique plus élevé que les anciens compteurs. D’après les mesures relevées par l’ANFR, Linky émet entre 0,25 et 0,8 volt par mètre (v/m) à 20 centimètres du compteur, et ces émissions diminuent rapidement à mesure que l’on s’en éloigne. C’est entre 150 et 350 fois moins que la limite réglementaire. Près de 35 millions de foyers doivent être équipés en six ans.

Aides étendues

L’Anah vient d’annoncer la mise en place de deux nouvelles aides pour les copropriétés fragiles ou en difficulté. Disponibles dès janvier, elles consistent notamment en une extension du programme « Habiter mieux », destinée à lutter contre la précarité énergétique dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie. Elle prévoit notamment une aide financière, à hauteur de 3930€, pour les travaux de rénovation permettant un gain énergétique de 35 %. Une prime forfaitaire dont le montant sera fixé par décret viendra la compléter.

Fenêtres et énergie

Source image