Près de 2,5 milliards de personnes sont victimes du manque d’assainissement, une situation qui présente des risques élevés sur la santé publique. Pour y remédier, de nouvelles toilettes ont été inventées et mises sur le banc d’essai : les toilettes sans eau. Non seulement le système ne consomme pas d’eau mais produit également de l’énergie. Particulièrement bien conçues, ces toilettes sans eau sont, contrairement à ce qu’on peut penser, totalement inodore. Le principe de fonctionnement est simple. Ces toilettes dites sèches disposent d’un réceptacle rotatif.

 

Ce dernier reçoit les excréments puis se retournent pour en déverser le contenu dans le réservoir.Le contenu sera traité dans ce réservoir. Les grands besoins sont transformés en énergie capable de recharger de petits appareils électriques alors que les urines sont filtrées. L’eau qui en ressort peut parfaitement être réutilisée pour l’arrosage par exemple.

Le système est encore à peaufiner mais les écologistes et les spécialistes de sa conception restent optimistes quant à l’efficacité de ces toilettes et leurs bienfaits sur l’environnement.

 

 

Source et photo