Depuis 2014, la part des ménages détenant un crédit immobilier reste stable mais leurs intentions d’y souscrire, remontent en 2017. Surtout en matière de crédits immobiliers où le taux de détention se redresse en 2016 pour s’établir à 30,7%, sous l’effet combiné d’un dynamisme de la demande et de conditions de crédits très favorables.

Un rebond du taux de détention des crédits immobiliers

Le taux de détention des crédits immobiliers se redresse en 2016 pour s’établir à 30,7% (contre 30,2% en 2015).

Cela s’explique par:

  • Une demande dynamique;
  • Des conditions de crédits très favorables;
  • Une accession à la propriété en hausse (23,3% contre 22,6% en 2015)

Profitez aussi de crédits à la consommation pour financer des projets d’équipement…

 

Crédits immobiliers

Retrouvez l’article dans sa totalité : Source article et image