Apportant plus de transparence aux transactions avec la banque, la nouvelle loi Lagarde offre la possibilité à l’emprunteur de connaître de nombreux détails sur son crédit immobilier : la durée de paiement de l’assurance du prêt, son coût, le détail des mensualités… Cependant, la majorité des emprunteurs se demandent encore si l’assurance est obligatoire ou non lors d’une demande de prêt immobilier.

L’assurance est considérée comme une garantie aussi bien pour la banque que pour l’emprunteur. Souscrire une assurance pour son prêt immobilier présente plusieurs avantages : éviter de se faire confisquer ses biens en cas de non-paiement, prévenir sa famille contre les dettes en cas de décès ou d’invalidité… Pour la banque, l’assurance du prêt est un moyen de se protéger au cas où l’emprunteur n’arriverait pas à payer son dû.

Bien que l’assurance du prêt ne soit pas imposée par la banque, cette dernière est tout à fait en droit de refuser le prêt si l’emprunteur ne souhaite pas souscrire une assurance. Il est important de rappeler que la banque agit dans son propre intérêt et les faveurs de sa part sont rares.

Source

Source photo