Selon un sondage réalisé par le courtier Vousfinancer, près d’une personne interrogée sur deux estime qu’acquérir un bien immobilier avec son conjoint représente un engagement supérieur au mariage. Un préjugé juridiquement fondé?

Acheter son logement en couple n’est pas un acte anodin. Selon un sondage réalisé à l’initiative du courtier Vousfinancer, un tel achat représente même un engagement plus important… que le mariage, pour près d’une personne interrogée sur deux.
Parmi les acquéreurs de résidences principales achetées à deux, les mariés ne font d’ailleurs pas partie de la majorité. Chez ce courtier, 67% des clients sont des emprunteurs en couple; et près de la moitié des clients sont mariés.
«Nous constatons aujourd’hui que l’acte d’achat est totalement décorrélé du mariage, alors que ce n’était pas le cas dans la génération de nos parents et grands-parents», constate Jérôme Robin, président fondateur de Vousfinancer.

Horsmi l’aspect sentimental et religieux, acheter à deux est-il en effet plus «engageant» financièrement que de se marier?
«Ce n’est pas loin d’être vrai, constate Pierre-Alain Guibert, notaire associé chez 14 Pyramides notaires. Le fait est que depuis le 1er janvier particulièrement, le divorce est devenu assez simple.»
Pour des mariés sous le régime de la séparation de biens, le partage est particulièrement facile à effectuer
Mais sous un régime de communauté réduite aux acquêts, régime le plus courant, la séparation est aisée dès lors qu’il n’y a pas de bien immobilier à partager. «C’est l’existence d’enfants qui complique souvent la donne», complète-t-il.

Double peine pour les célibataires

Par contre, pour des concubins vivant tel un couple marié, partager un bien immobilier, lorsque l’on choisit de se séparer, peut coûter cher.
Si l’un des deux conjoints peut souhaiter racheter le bien. La taxe appliquée est différente en effet :

  • Pour les concubins : 5,8% de la valeur de la part rachetée
  • Pour les couples mariés ou pacsé : 2,5% de la valeur totale du bien
Mariage

Mariage

Source article et image