Pour l’année 2016, les experts financiers ont annoncé une montée en flèche du marché de l’immobilier. La preuve, la plupart des appartements (neufs et anciens) dans plusieurs régions de la France ont été acquis à peine quelques jours après leur mise en vente. Certains acheteurs signent même le contrat d’acquisition sans négocier le prix.

La tendance des ventes immobilières actuelle s’explique surtout par l’accès au prêt immobilier. La majorité des banques françaises propose une baisse de 1,6 % du taux de crédit. Certaines offrent des conditions plus avantageuses pour leur clientèle. L’Etat de son côté a mis au point des mesures d’accompagnement en allouant des subventions aux particuliers qui désirent acquérir un bien immobilier.

La hausse de la demande sur le marché de l’immobilier affectera le prix. Les observateurs craignent que les opérateurs du secteur exploitent la situation pour augmenter leurs profits dans les années à venir. Face à la situation, les experts financiers appréhendent que les biens immobiliers deviennent inaccessibles à partir de 2017.

Source et photo